Comment séparer votre cuisine et votre salon simplement !

Si la tendance est aux cuisines ouvertes sur l’espace de vie depuis plusieurs années, ce parti-pris décoratif et architectural s’avère être une excellente idée pour gagner en espace, agrandir les volumes de son logement et fusionner les pièces à vivre. Pourtant, il arrive parfois que le manque de séparation pose problème : manque d’intimité, bruit, concentration, etc. C’est pourquoi les cloisons mobiles ou fixes de type paravent, cloison japonaise ou encore claustra sont une alternative à considérer pour séparer avec douceur votre espace cuisine du salon voire de la salle à manger dans certains cas. Le tout en ajoutant une touche déco intéressante à votre lieu.

Espace modulable, voilà le maitre mot de la décoration du XXIe siècle. En tant que particulier, on souhaite jouir de lieux de vie de plus en plus grands pour gagner en qualité de vie. Aujourd’hui, grâce aux cloisons mobiles, on peut redéfinir la fonction des espaces au quotidien. Une cuisine ouverte sur le salon devient une extension de la pièce à vivre où l’on se réunit alors pour manger sur le pouce ou pour cuisiner à plusieurs par exemple. Pourtant, parfois, il est préférable de fermer cette cuisine pour isoler le coin salon et lui redonner plus d’intimité et de chaleur. Et si les paravents, cloison japonaises et autres claustras sont des solutions hyper adaptées aux lieux ultra compacts, elles présentent également des atouts non négligeables en termes esthétiques.

Les claustras

Si vous êtes adepte d’une décoration d’inspiration orientale et/ ou méditerranéenne, les claustras en bois ajourés et travaillés à la façon des moucharabieh vous permettent à la fois d’ajouter une séparation entre votre cuisine et votre salon sans cloisonner l’espace de façon définitive tout en ajoutant une jolie touche décorative à votre pièce à vivre. Autre idée : les claustras plus minimalistes avec des lignes droites. Quoiqu’il en soit, préférez les solutions sur-mesure qui vous permettent d’adapter à la fois le claustra à vos besoins mais aussi à vos goûts esthétiques en matière de décoration d’intérieur.

claustra separation cuisine salon

Les panneaux japonais

Pour une ambiance asiatique, on peut opter pour des cloisons japonaises, ces panneaux en tissus rigides que l’on actionne à l’aide d’une petite corde ou d’une tige. Selon la matière choisie, la séparation sera plus ou moins opaque. Un conseil : préférez des couleurs sombres, la proximité de la cuisine pouvant engendrer une salissure rapide du tissu.

separation cuisine salon deco

Les paravents

Les paravents sont une autre option à considérer pour séparer simplement, et un clin d’oeil (ou presque) sa cuisine de son salon et de sa salle à manger éventuellement. Ils présentent l’atout non-négligeable de laisser passer la lumière et de pouvoir se déplier et se replier facilement au gré de vos envies et de vos besoins. En matière de paravent, là encore, le choix est large : bois brut ou métal (fer forgé), façon moucharabieh ou persiennes, etc. Pour une décoration en accord avec vos envies et votre lieux, faites appel à un artisan spécialiste des paravents, notamment, qui saura à la fois vous conseiller et réaliser une pièce unique et sur-mesure.

Les étagères

Plus simples mais moins faciles à moduler au quotidien, les étagères – voire les bibliothèques – peuvent également servir à séparer une cuisine d’un salon sans passer par la réalisation d’une cloison fixe. On y préfère les options double-face qui permettent d’ouvrir la pièce et d’avoir accès aux contenus du rangement que l’on se trouve d’un côté comme de l’autre. Une idée parfaite pour les mordus de gastronomie qui souhaitent ranger leurs manuels et recettes à proximité de la cuisine.

Thierry Pirlot
pirlot.thierry@gmail.com
Commentaire (1)
  1. bonjour
    je suis architecte d’intérieur et voudrai avec plus d’informations sur vos travaux qui me plaisent énormément.